arrow-nextarrow-prev Fichier 3 close cocotte hamburger lock logo-footerlogo-home-xs couvertstoque quote-closequote-open HAUT DE LA PAGE Partager spiral twitterverre
Un verre de vin rouge et un carnet de note pour la dégustation
4 novembre 2020 - Catégorie : Conseils

Les différentes étapes pour déguster un vin

Pour prendre son temps et déguster un bon vin, tout un rituel s’offre à vous ! Pour connaître les étapes de dégustation comme les professionnels, suivez le guide. Mais avant tout, retenez que la première règle est de se faire plaisir.

Ça y est : vous avez choisi votre vin et peut-être que vos invités ne vont pas tarder à arriver. Faites de ce moment un instant privilégié pour déguster. Avant de commencer, voici quelques étapes pour mettre en valeur votre vin.

Carafer, décanter : mettre en valeur un vin

« Carafer une bouteille », « Faire décanter un vin » : si vous êtes un amateur, vous avez déjà entendu ces expressions. Si ce n’est pas encore le cas, alors ces méthodes pourraient vous servir à révéler tout le potentiel de votre vin.

Pour carafer, il faut surtout que le vin s’y prête.

Ce procédé permet au vin d’entrer au maximum en contact avec l’air et de bien s’oxygéner.

Le passage en carafe est par exemple recommandé pour un vin rouge jeune, puissant et tannique. En prenant l’air, les tannins s’assouplissent et laissent mieux s’exprimer les arômes plus subtils du vin. C’est le cas notamment pour des vins de Bordeaux aux cépages cabernet et merlot ou certains vins du Sud-Ouest comme les Madiran qu’ils soient en 100% Tannat ou en assemblage avec du Cabernet France et/ou Cabernet Sauvignon.

Pour carafer un vin, munissez-vous d’une carafe traditionnelle, avec une base large et ronde pour bien aérer le vin. Versez doucement la bouteille en inclinant la carafe et en étant attentif à ne pas faire passer le dépôt. Vous pourrez laisser le vin s’aérer pendant une ou deux heures avant de déguster.

Une carafe à vin et un verre de vin rouge

Certaines carafes ont des formes très particulières pour aérer au maximum le vin

Une carafe et un verre de vin blanc

Pour dévoiler les arômes, le passage en carafe n’est pas réservé qu’aux vins rouges

Faire décanter une bouteille, pour les vins de garde 

Le passage en carafe pourrait nuire à un vin rouge plus âgé, comme un vin de garde conservé en cave. Le contact trop brusque avec l’oxygène peut altérer les arômes.

Pour décanter un vin, la carafe n’est pas forcément nécessaire. L’idée étant de séparer le vin de son dépôt doucement. Si la bouteille était stockée en cave, redressez là et débouchez là quelques heures avant de la déguster. Avant la dégustation, munissez-vous d’un récipient propre pour accueillir le vin et versez-le doucement jusqu’à ce que le dépôt apparaisse dans la bouteille : stoppez ! Le vin est prêt à être servi.

Quel verre choisir pour son vin ?

Pour déguster un vin comme un professionnel, vous pouvez également vous intéresser au verre dans lequel servir le vin. Il existe une multitude de formes, toutes adaptées à un type de vin en fonction de sa couleur.

Pour une dégustation de vin rouge, choisissez une forme de verre à pied plutôt ronde et assez évasée. L’amplitude du ballon permet au vin rouge de bien s’oxygéner et de déployer tous ses arômes correctement, qui ne seront plus masqués par les vapeurs d’alcool.

Pour les vins blancs ou les vins rosés, un verre de forme ronde convient également. Traditionnellement, les verres à vin blanc ou rosé sont plus petits, pour que le service soit plus régulier : les vins blancs ou rosés peuvent ainsi rester au frais.

Pour un vin effervescent, les verres se font « flûtes » ou « tulipes ». Ils sont beaucoup plus hauts et étroits, pour conserver les bulles plus longtemps et laisser au vin son caractère pétillant.

Des verres de vin blanc, vin rosé et vin rouge

Les verres à vin rouge sont plus larges que les verres à vin rosé ou blanc

Les trois étapes de dégustation : la vue, le nez, le goût

Votre vin est servi et vous pouvez passer à la dégustation à proprement parler. Voici les trois sens à mobiliser.

La vue 

Appréciez l’aspect du vin. Qu’il soit rouge, rosé ou blanc, ses teintes et ses nuances pourront vous apprendre beaucoup de choses sur son profil. Et pour cause, tous les cépages n’ont pas la même concentration en pigments.

Un vin peut aussi être plus ou moins limpide, avoir des reflets brillants ou être plutôt mat.

Vous observerez peut-être des larmes sur le verre : c’est le cas pour des vins plutôt gras avec une forte teneur en alcool.

Un verre de vin blanc cristallin devant un très beau paysage

Un vin peut être très limpide et clair : le vin est dit cristallin

Gros plan sur un verre de vin rouge avec des larmes de vin

Des larmes peuvent se former sur la paroi du verre : le vin est alors dit « gras »

Le nez  

Voilà votre premier contact avec les arômes du vin ! Pour les reconnaître, faites appel à votre mémoire olfactive. Vous pouvez renouveler l’expérience deux fois : avant et après avoir fait aérer le vin dans votre verre. Des arômes très différents peuvent naître entre le premier et le deuxième nez. A ce stade, vous avez déjà une idée plus précise de votre vin : s’il est plutôt fruité, doux, floral, puissant ou épicé.

Une femme sentant un verre de vin rouge

Le nez fait appel à votre mémoire olfactive : chaque expérience est différente

Le goût 

Là également, l’idée est de prendre son temps et de déguster doucement le vin en bouche.

L’attaque est la première impression que fait le vin à vos papilles : elle peut être courte, longue, douce ou agressive.

Le milieu se dévoile au bout de quelques secondes : ce sont les sensations que fait le vin dans votre bouche, selon qu’il soit tannique, équilibré, rond ou acidulé. Les arômes se dévoilent plus précisément.

La finale est la sensation laissée par les arômes sur vos papilles, une dizaine de secondes passées. Certains arômes se sont alors plus démarqués et persistent dans le palais.

Un plateau de fromages, de biscuits et de fruits secs

Pour les plus gourmands, certains mets très simples donnent des accords savoureux avec le vin

Notre conseil pour bien déguster un vin

Dans les appellations Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh, nous aimons vivre le temps du Sud-Ouest. Nous dégustons nos vins avec cette même philosophie !

Avant le choix du verre ou du vocabulaire, la dégustation est surtout une affaire de goût. Que vous soyez néophyte ou plus expérimenté, prenez le temps de déguster, de noter vos sensations sans avoir peur de vous tromper ! Et avant tout, retenez qu’un bon vin est surtout un vin qui vous plait.

Pour en découvrir un peu plus sur les expressions liées au vin, cliquez ici