arrow-nextarrow-prev Fichier 3 close cocotte hamburger lock logo-footerlogo-home-xs couvertstoque quote-closequote-open HAUT DE LA PAGE Partager spiral twitterverre
15 mars 2021 - Catégorie : Comprendre

Dégustation d’un Pacherenc du Vic-Bilh sec avec un vigneron

Accompagnés de Bastien Lannusse, vigneron de Madiran au château du Pouey, dégustez un Pacherenc du Vic-Bilh sec, ce vin blanc emblématique du Sud-Ouest caractérisé par sa fraicheur et ses notes fruitées.

Bastien Lannusse, vigneron et producteur de Pacherenc du Vic-Bilh sec

Jeune vigneron indépendant Gersois de 31 ans, Bastien Lannusse produit des vins d’appellation Côte de Gascogne, Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh depuis 2012 au Château du Pouey.

“Depuis 4 générations, ma famille produit du vin sur ce domaine. À l’origine on y pratiquait la polyculture (blé, maïs, tournesol) et de l’élevage animalier, puis mon père a développé la production viticole. C’est en 2012, lorsque j’ai repris le flambeau de la production familiale, que j’ai quitté la cave coopérative avec qui je travaillais pour me concentrer à 100% sur la production de vin. Aujourd’hui, je suis un vigneron indépendant et je suis très fier d’avoir pu développer l’ensemble de mon domaine.”

Bastien a procédé à toute l’évolution du domaine en créant un chai, une salle de dégustation et de réception, et il est aujourd’hui indépendant sur l’ensemble de la production et de la commercialisation de ses vins.

« Avec les 24 hectares de vignes, ma priorité aujourd’hui est de conserver la qualité des vins que je produis et je mets tout en œuvre pour cela. Depuis 2018, mon vin bénéficie de la certification Haute Valeur Environnementale, qui prône des méthodes culturales vertueuses et respectueuses de la biodiversité. En 2020, j’ai commencé la conversion vers une production de vins biologiques et ainsi, proposer en 2022 le premier millésime biologique du domaine. Ce sont pour moi des valeurs très importantes et je suis très fier de respecter ainsi mon terroir en produisant des vins à mon image.”

Le domaine du Château du Pouey produit aujourd’hui 11 cuvées sur 3 appellations : Côtes de Gascogne, Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh.

Quelles sont vos ambitions pour produire un Pacherenc du Vic-Bilh ?

Étant une bouche plutôt salée que sucrée, je préfère les vins secs aux moelleux. Ce que j’essaie de reproduire dans mon Pacherenc du Vic-Bilh sec, c’est un vin aromatique mais avec du gras et de l’acidité en bouche. C’est un vin rempli de fraîcheur dès le départ, onctueux en bouche, ce qui le rend particulièrement agréable et accessible.

Comment est produit le Pacherenc du Vic-Bilh sec ?

Le Pacherenc du Vic-Bilh est un assemblage de deux cépages : du Gros Manseng (80%) et du Petit Manseng (20%). Les vignes sont cultivées sur des parcelles en pente, légèrement orientées Nord-Ouest et sur un sol argilo-graveleux, qui est un sol typique de l’appellation.

Après la récolte, nous procédons à un pressurage pneumatique, une technique un peu plus douce qui permet de conserver les arômes primaires et de limiter l’oxydation. Nous privilégions ensuite une stabulation à froid pendant 8 à 10 jours, et laissons poser le jus sur ses bourbes, ce qui permet d’apporter du gras et de la complexité au jus. Ensuite, nous séparons les bourbes du jus pour les filtrer et les éclaircir avant de les réintégrer au jus, toujours pour apporter ces notes grasses et complexes à la dégustation.

On procède à une fermentation classique en cuve inox ou ciment, et pendant 6 à 8 mois nous faisons remonter les lits de fond de cuve (résidus de peau de raisin, levures de fermentation) avec un brasseur pour les mélanger avec le vin et, petit à petit, apporter toute l’onctuosité et le gras si caractéristiques au Pacherenc du Vic-Bilh, tout en gardant les arômes, la souplesse et en atténuant son acidité.

Ce qui nous démarque des autres appellations, c’est que nous sommes le seul domaine à ne pas élever nos vins en barrique, ce qui permet d’avoir des vins fruités et frais. La mise en bouteille se fait aussi au domaine.

Pouvez-vous nous décrire le Pacherenc du Vic-Bilh sec à la dégustation ?

Le Pacherenc du Vic-Bilh à une robe de couleur paille claire. Le premier nez est aromatique, marqué d’agrumes (notes caractéristiques du Pacherenc) avec une légère sensation d’amertume. En bouche, on a tout de suite cette sensation de fraîcheur, qui va venir ouvrir les papilles pour vous permettre de mieux ressentir les arômes suivants. En milieu de bouche, on retrouve des arômes d’agrumes, de fruits exotiques ; le Pacherenc du Vic-Bilh sec a une bouche généreuse et complexe, avec une finale acidulée aux notes pâtissières et gourmandes.

Quel accord mets/vin réaliser avec un Pacherenc du Vic-Bilh sec ?

C’est un vin qui s’ouvre à plusieurs types de dégustation. Son côté fruité est très plaisant et flatteur, on prend du plaisir à le boire entre amis et c’était vraiment ma volonté lors de sa création : en faire un “produit plaisir” qui rend hommage à son terroir du Sud-Ouest.

Je le recommande vivement autour d’un apéritif avec une planche de charcuterie fine et du fromage à pâte dure, ou encore à table avec une viande blanche ou du poisson. Il peut aussi accompagner vos desserts et salades de fruits.

Est-il possible de venir déguster votre Pacherenc du Vic-Bilh au château ?

Bien sûr ! Nous vous accueillons au château pour participer à notre « Échappée épicurienne” : visite du domaine, présentation des vignes, du chai et de tout le processus de vinification. Ensuite, nous organisons une dégustation de tous les vins du domaines (11 cuvées sur les 3 appellations) accompagnés d’une planche de tapas charcuterie et fromage.

À l’avenir, nous aimerions développer différentes formules de visite, notamment avec des associations de déjeuner/dîner gastronomiques.

À travers la visite de notre domaine et la dégustation de nos vins, nous espérons vous transmettre toute la convivialité et l’émotion qui guide notre travail au quotidien.

Articles les plus lus